Burkina-Sport-Football-Supporteurs-USFA

FootD1: L’USFA lance sa carte de supporteurs

Ouagadougou, 16 jan. 2019 (AIB)-L’Union sportive des forces armées (USFA) a lancé mercredi à Ouagadougou, sa carte supporteur, afin de soutenir ses six sections.

 

La carte de membre des supporteurs dénommée «Lagm-taaba» (en mooré et s’unir en français) a été initié pour motiver les six sections sportives que compte le club à plus de victoires.

 

Cette carte qui coûte 5000 FCFA, est le fruit d’un partenariat «gagnant-gagnant» entre l’USFA et l’alimentation «Le bon samaritain».

 

Elle offre plusieurs avantages sportifs comme commerciaux.

 

«C’est l’initiative d’un de nos anciens, le commandant Sawadogo Boukari. Cette carte qui a une validité de 2 ans (2018-2020), aura un certain avantage notamment pour accéder au stade lors des grands matchs ou pour voyager pour supporter l’équipe», a déclaré le colonel-major Sawadogo Oumarou, directeur central des sports des armées et président du comité exécutif de l’USFA.

 

Il a ajouté que la souscription «est ouvert à tout le monde. Il ne faut pas seulement voir l’aspect USFA, mais ce que ça vous rapporte. 2% de réduction dans les alimentations Le bon samaritain».

 

Les responsables du club compte déjà mettre sur le marché «1000 cartes» pour renflouer les caisses du club et voir loin.

 

«A l’USFA on a jusqu’à six sections. On n’a pas que le football. Nous sommes en train de créer d’autres sections. Actuellement nous avons une section basket qui est en expérimentation», a précisé le président du comité exécutif du club militaire.

 

«On a ouvert nos équipes aux civils. On a accédé à toutes les demandes de la section football. Il faut qu’elle soit championne, mais si elle ne l’est pas on va tirer les conséquences».

 

Le commandant du groupement central des armées, Moïse Minoungou qui a apprécié l’initiative au nom du commandement, a demandé que chacun, de façon volontaire, intègre la famille en prenant sa carte.

Agence d’Information du Burkina

as/ata

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here