Zondoma

Vie des partis politiques

Les femmes MPP de la commune de Gourcy se concerte

Gourcy, (AIB) – Les femmes du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) de la commune de Gourcy se sont retrouvées ce week-end au siège du parti situé au secteur 3 de Gourcy. La vie du parti et le renouvellement des structures de base ont constitué le menu des échanges.

Le parti du soleil levant est entré dans la phase de renouvellement de ses structures de base sur l’ensemble du territoire national. C’est dans cette perspective que  les femmes des cinq secteurs et des quarante villages  la commune de la commune de Gourcy ont tenu une rencontre de concertation. Elles ont été accompagnées par des cadres locaux du parti en occurrence, Dominique Ouédraogo, secrétaire général provincial, le député Abdoulaye Ouédraogo et un membre du bureau politique national, Souleymane Ouédraogo. Avec leur appui, Assita Ouédraogo, la responsable provinciale des femmes a expliqué à ses sœurs de long en large les directives et le processus de renouvellement des structures du parti qui va de la base vers le sommet. « Désormais, toute candidature se fera sur la base d’une inscription individuelle sur une fiche qui sera mise à votre disposition », a-t-elle indiqué avant de préciser que cette inscription ne donne pas systématiquement droit à un poste quelconque dans une structure. Avant de passer la parole, elle a invité les femmes du parti à resserrer les rangs pour assurer la victoire aux prochaines échéances électorales. A propos de la vie du parti, le député Abdoulaye Ouédraogo est revenu sur la situation nationale marquée par des attaques terroristes qui endeuillent quotidiennement la nation. Toutefois, a-t-il rassuré, « Des efforts sont faits au sommet de l’Etat pour permettre de faire face à la situation ». Il citera en exemple la multiplication par deux du budget de la défense autorisée par l’Assemblée Nationale. « Mais sachez que tous ces efforts ne peuvent donner des résultats si chacune d’entre vous n’y met pas du sien » dira-t-il. Se prononçant sur la crise qui secoue le conseil municipal de Gourcy, il a donné sa lecture des événements  tout en déplorant la situation qui a occasion par moment des violences dans la belle cité de Naaba Yadéga. « Je suis un élu de toute la province et à ce titre je saurais me mêler d’une querelle qui oppose des conseillers d’une commune donnée » A-t-il déclaré pour lever le doute sur son implication dans la crise. Il a invité pour terminer les différents protagonistes à se parler pour le retour de la sérénité dans l’intérêt de tous et celui du parti. Quant aux participantes, elles ont voulu en savoir davantage sur le processus de renouvellement des structures, la gestion de la crise et la situation sécuritaire, les opportunités de soutien aux activités des femmes etc. Avant de lever la séance, elles ont été invitées à relayer l’information à la base et surtout à prendre part à la rentrée politique du parti qui aura lieu le 12 janvier prochain à Gourcy.

Aziz KIEMDE

 (Collaborateur)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here