Burkina-Politique

Burkina : Le camp présidentiel soutient ‘’la trêve sociale’’ lancée par Roch Kaboré

Ouagadougou, 14 janv. 2019 (AIB)-La majorité présidentielle a invité lundi, les Burkinabè à adhérer à la ‘’trêve sociale’’,  lancée par le président Kaboré, à privilégier le dialogue dans les revendications salariales et autres.

«L’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP, 45 partis) soutient l’appel à la trêve sociale lancée par le président du Faso et invite les partenaires sociaux et l’ensemble du peuple à faire front avec le chef de l’Etat pour relever ensemble les nombreux défis qui assaillent notre peuple», a déclaré Adama Kanozoé.

Le président de l’Alliance des jeunes pour l’indépendance et la république (AJIR) qui s’exprimait lundi lors d’un point de presse, a aussi soutenir la mise en plat du système de rémunération des agents publics, arrêté en juin 2018 lors d’une conférence nationale, boycottée par une partie des syndicats.

«Nous encourageons le gouvernement dans ce sens pour plus de justice et d’équité entre les agents de notre fonction publique», a ajouté le conseiller du président du Faso Roch Kaboré.

Le candidat malheureux à la présidentielle de 2015 a également invité ses concitoyens à accepter avec «lucidité» et «objectivité», les nouvelles mesures fiscales adoptées en décembre 2018.

«Nous ne pouvons pas à la fois exiger des efforts de la part du gouvernement et refuser que des mesures de mobilisation des ressources, à travers l’amélioration de l’assiette fiscale soit améliorée», a clamé M. Kanazoé.

En rappel, face aux nombreuses grognes des travailleurs, le président du Faso Roch Kaboré a exhorté en fin d’année, les syndicats à une trêve sociale, dans un contexte également marqué par de multiples attaques terroristes.

Agence d’Information du Burkina

kz-ata/ak

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here