Burkina- Explosion- Ouagadougou

Ouagadougou : Au moins une personne tuée dans une forte explosion

Ouagadougou, 14 jan.2018- (AIB)-Au moins une personne a été tuée lundi matin, dans le quartier Silmiyiri de Ouagadougou, suite à une forte explosion ayant pulvérisé plusieurs maisons et dont l’origine est encore inconnue, a constaté l’AIB.

Une maison complètement effondrée jusque dans ses fondations, des morceaux de tôles et des débris projetés à plusieurs mètres, des domiciles mitoyens portant de nombreux stigmates, c’est entre  autres ce que nous avons vu à notre arrivée lundi en milieu de journée sur les lieux du drame.

«Je dormais avec mon enfant quand j’ai entendu un bruit et du sable dans ma maison alors, j’ai cherché secours dans la cour voisine avec mon enfant et, c’est là que nous avons vu du sang partout», témoigne Madame Nabolé.

Pour Malicki Traoré, il s’agit d’un corps déchiqueté dont il est impossible d’en déterminer le sexe.

«Nous ne connaissons pas les occupants de cette cour car, je ne savais pas qu’il y avait des locataires. Ce que je sais, c’est que ce sont des Chinois qui y habitaient mais, ils ont quitté il y a quelques semaines», a confié madame Adèle Bazié, une voisine du lieu du drame

De son avis, cette explosion serait due à des explosifs stockés par des orpailleurs et certainement, c’est lors d’une mauvaise manipulation que le drame a eu lieu.

Mme Bazié s’est réjouie parce que sa belle-mère et ses deux servantes se portent bien malgré les dégâts matériels enregistrés dans sa maison.

Sur les lieux nous avons trouvé des éléments de la police scientifique, le génie militaire et de nombreux policiers qui quadrillaient la zone. Ils n’ont pas souhaité s’exprimé pour l’instant.

En juillet 2014, une explosion similaire avait tué quatre personnes et blessé une quarantaine de personnes à Larlé, un quartier de Ouagadougou.

En décembre 2016,  quatre personnes avaient été tuées à Pô (près de 180 km de Ouagadougou) à la suite de l’explosion d’un mini car qui transportait probablement des explosifs.

Agence d’Information du Burkina.

Is/ata/ak

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here