Burkina Faso-Terrorisme-Ecoles-Fermeture

Terrorisme dans le Sourou: Les établissements secondaires de Kiembara fermés

Ouagadougou, 9 janv. (AIB) – Les écoles du secondaire de la commune de Kiembara, dans la province du Sourou, région de la Boucle du Mouhoun, sont fermées depuis ce mercredi matin, suite à des menaces terrorismes, a-t-on appris de source proche de la localité.

Joint au téléphone par l’Agence d’information du Burkina (AIB), le proviseur du Lycée départemental de Kiembara Boroma Milogo a confirmé l’information.

«Ce matin nous avons trouvé des affiches, provenant certainement des terroristes, nous intimant l’ordre de fermer nos établissements scolaires si nous tenons à nos vies», a précisé M. Milogo.

Il a ajouté qu’au regard du contexte et par mesures de prudence, les établissements scolaires qui ont reçu le message, sont toutes fermées, soulignant qu’il s’agit du lycée départemental, du Collège d’enseignement général (CEG) et du lycée privé Basnéré.

Une école fermée

Le proviseur du lycée de Kiembara dit n’être pas à mesure de se prononcer sur la situation dans les écoles primaires de la zone.

A entendre Boroma Milogo, les autorités administratives, notamment, le préfet de Kiembara, ainsi que le Directeur provincial de l’Education nationale ont été informées de la situation, mais n’avaient pas encore donné de directives à suivre, au moment où nous le joignions (vers 10 heures, ce mercredi, Ndlr).

La province du Sourou fait partie des localités concernées par l’Etat d’urgence décrété le 31 décembre 2018 et prolongé, hier mardi, à l’issue d’un conseil des ministres extraordinaire.

Agence d’information du Burkina

ak/ata

 

Photo d’illustration

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here