Loropéni : Des assaillants contraints d’abandonner des armes

Gaoua, 8 janv. 2019 (AIB) – Au moins six assaillants ont été contraints à la fuite, lundi, à Dokipo (Loropéni), abandonnant deux kalachnikovs, sept chargeurs et divers matériels.

Six individus armés  non identifiés se sont signalés le lundi 7 janvier 2019  dans le village de Trimbio, tirant en l’air.

Les faits se sont plus précisément déroulés à Dokipo,  une localité située à environ 42 de kilomètres de Loropéni.

La mobilisation des habitants a permis de mettre en déroute les assaillants qui ont abandonné derrière eux,  deux kalachnikovs (armes de guerres), sept chargeurs et divers matériels.

Pour l’heure, les sources administratives et sécuritaires régionales, jointes par l’AIB,  se refusent  à  tout commentaire.

En rappel,  dans la nuit du 11 décembre 2018,  la commune voisine, Boroum- Bouroum  a fait l’objet  d’une  attaque à main armée  dont les auteurs ne sont pas  encore  identifiés.

Agence d’information du Burkina

ey/ata/ak

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here