Burkina-Diplomatie-Vœux-Présentation

Burkina : Le corps diplomatique souhaite un Burkina de paix et de sécurité en 2019

Ouagadougou, 8 janv. 2019 (AIB) – Le corps diplomatique accrédité au Burkina Faso, a souhaité mardi au ‘’pays des Hommes intègres’’, une année de paix et de sécurité pour un développement durable.

Selon le doyen du corps diplomatique accrédité au Burkina Faso, l’ambassadeur du Maroc Farhat Bouazza,  l’année qui s’est écoulée a été marquée par une recrudescence des attaques terroristes, ayant endeuillé plusieurs familles au pays des Hommes intègres.

Il a souhaité que la nouvelle année qui commence, soit celle de la paix et de sécurité pour un développement durable du Burkina Faso.

Le diplomate marocain s’exprimait mardi à Ouagadougou, à l’occasion des présentations de vœux du nouvel an au président du Faso Roch Marc Christian Kaboré.

Pour lui, malgré les multiples attaques terroristes ayant coûté la vie  à environ trois cents personnes (forces de défense et sécurité, civils), depuis 2015, le Burkina reste toujours debout à lutter contre le terrorisme.

«Les forces du mal sèment la mort et la désolation et pensent  déstabiliser la région paisible du Burkina. Elles veulent créer des conditions de radicalisation», a soutenu, Farhat Bouazza.

Il a assuré que les missions diplomatiques  consulaires, interafricaines et internationales s’engagent davantage à soutenir le Burkina Faso dans la lutte  contre l’extrémisme violent, pour atteindre ses objectifs recherchés que sont la paix et le développement.

L’ambassadeur du royaume du Maroc a, par ailleurs, signalé que le terrorisme n’a jamais gagné nulle part dans le monde et que les pays victimes s’en sont sortis « grands et renforcés».

«Cette rencontre avec le chef de l’Etat burkinabè constitue un cadre de réflexions et de formulations de propositions afin de relever le défi sécuritaire», a- t-il confié.

Le diplomate marocain a, au nom de tous ses collègues, présenté ses vœux  de nouvel an de santé, de prospérité, de  bonheur, de paix et de sécurité au  président Kaboré et au peuple burkinabè.

Le chef de l’Etat burkinabè pour sa part, accueille l’année 2019 avec un espoir de paix, de sécurité et de solidarité pour toutes les filles et fils du pays.

«Permettez-moi en retour  de vous adresser, à vos familles  et à vos valeureux collaborateurs, mes vœux de santé, de bonheur et de prospérité», a souhaité le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

D’après M. Kaboré, la quasi-totalité des pays du Sahel et ceux du lac Tchad ont subi des attaques multiformes perpétuées par forces obscurantistes.

Il a expliqué que le Burkina Faso a été «durement » frappé en 2018 par ses attaques terroristes dans plusieurs parties du territoire national qui sont entre autres le Sahel, le Nord, l’Est, la Boucle du Mouhoun.

«L’objectif visé par ces attaques terroristes reste la déstabilisation du pays», a-t-il précisé.

Il indiqué que le pays ne faiblira jamais, face à cette menace terroriste et déploiera les moyens nécessaires pour  résister à ces attaques.

Le Chef de l’Etat  burkinabè a déploré les récents événements survenus la nuit du 31 décembre 2018  à Yirgou-Foubé (Barsalogho  dans  le Centre-Nord) et a signifié que ce ne restera pas impuni car touchant à la dignité nationale.

Une attaque terroriste contre un dignitaire mossi (7 tués) a engendré des représailles contre la minorité peulh (40 tués) en début d’année à Yirgou, commune de Barsalgho, province du Sanmentenga, région du Centre-nord..

Agence d’information du Burkina

NO/ata/ak

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here