Burkina-Insécurité-Visite

Burkina : visite surprise du président Kaboré à Yirgou, théâtre d’attaques meurtrières

Yirgou, 5 janv. 2019 (AIB) – Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré s’est rendu samedi à Yirgou, village situé à 200 km de Ouagadougou, dans la région du Centre-nord du Burkina Faso, où une attaque terroriste suivie de représailles contre la communauté peuhle, ont fait 46 morts, selon un dernier bilan officiel.

Le président Kaboré, vêtu d’un boubou marron aux rayures blanches, est arrivé à Yirgou aux environs de 12h, à bord d’un hélicoptère de l’armée de l’air.

Le ministre en charge de l’Administration territoriale Siméon Sawadogo et son homologue en charge de la Solidarité nationale Laurence Marshall, ont accompagné le chef de l’Etat au cours de cette visite surprise.

«C’était obligé que je vienne témoigner la compassion et la solidarité de l’ensemble des Burkinabè, après le drame», a déclaré le président Roch Kaboré, après avoir fait observer une minute de silence en la mémoire des victimes.

«Nos ennemis communs ce sont les terroristes. Nous devons faire la part des choses. Nous sommes les fils d’un même pays. Si nous oublions cela, nous ne pourrons pas empêcher que de tels incidents se produisent. Nous ne pouvons développer le pays que si tout le monde vit en paix», a lancé  Roch Kaboré.

Le président du Faso a tenu cette exhortation au milieu du village de Yirgou, où plus d’un millier de personnes assis à même le sol ou débout, sont venus écouter  son message.

Déplorant le bilan effroyable (officiellement 46 morts) consécutif à l’attaque terroriste et aux représailles contre la communauté peuhle, Roch Marc Christian Kaboré a insisté que le but des terroristes est l’effritement de la cohésion sociale.

Agence d’information du Burkina

Armel Oscar Bayili, Envoyé spécial

NB : photo d’illustration

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here