Burkina-Société-Insécurité

Attaques de Yirgou : «un bilan provisoire» de 46 personnes tuées, la justice saisie

Ouagadougou, 04 janv. 2018 (AIB)-Le gouvernement burkinabè a fait état vendredi, d’ «un bilan provisoire» de 46 personnes tuées, suites à l’attaque terroriste de Yirgou-Foulbé et aux représailles contre la communauté peulh. Il a aussi assuré que justice sera rendue aux victimes.

«Le bilan provisoire de ces dramatiques évènements est de 46 personnes décédées et les constations se poursuivent», a indiqué Remis Fulgance Dandjinou.

Le porte-parole du gouvernement burkinabè faisait le bilan en mi-journée sur la télévision nationale du Burkina,  de l’attaque terroriste le jour de l’an, à Yirgou (Centre-nord, 7 tués), suivie de représailles contre la minorité peulh, suspectée d’être de connivence avec les assaillants.

Dandjinou a fermement condamné ces actes de violences et assuré qu’ «une action judiciaire est en cours pour situer les responsabilités et rendre justice aux victimes».

«L’objectif recherché par les terroristes est de diviser nos populations qui vivent en parfaite intelligence. Le gouvernement exhorte donc les populations à ne pas céder à ces provocations et à garder le sens du vivre ensemble et de la fraternité qui ont toujours fait la force du Burkina Faso», a affirmé le ministre.

Rappelons que  le Burkina Faso essuie depuis avril 2015, des attaques terroristes qui ont particulièrement été sanglantes et nombreuses en 2018, conduisant à l’instauration le 31 décembre, de l’Etat d’urgence dans six des treize régions du pays.

Agence d’Information du Burkina

ata/ak

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here