Burkina Faso-Agriculture –Anacarde

Burkina: Un référentiel pour la promotion de la filière anacarde

Ouagadougou, 28 déc.2018-(AIB)-Le Ministre en charge de l’Agriculture Jacob Ouédraogo a tenu vendredi, un  atelier de validation de la stratégie nationale de développement de la filière anacarde au Burkina Faso.

Pour le ministre Jacob Ouédraogo l’anacarde constitue le troisième produit agricole d’exportation après le coton et le sésame, ce qui a amené son ministère à adopter un référentiel de validation.

Jacob Ouédraogo a aussi ajouté que la production de l’anacarde procure des revenus substantiels au Burkina Faso au regard des potentialités en matière de création d’emplois et de richesses au profit de l’Etat et des acteurs.

Le ministre en charge de l’Agriculture a précisé que cette culture  qui se fait  dans les régions des Hauts-Bassins, des Cascades et du Sud-Ouest  a connu une augmentation ces cinq dernières années, passant de 50 000 tonnes en 2012 à plus de 100 000 tonnes en 2017.

Pour lui, la mise en place de ce document va permettre de prendre en compte la production de l’anacarde ainsi que de la transformation et de la commercialisation de ce produit.

«L’anacarde joue un rôle de choix dans  le développement économique et social du Burkina Faso», a – t-il dit.

Il a également affirmé qu’il faut intensifier la formation des acteurs afin les produits  soient bien appréciés sur le marché international.

A l’entendre, son département en collaboration avec celui de l’Environnement sont en train de mettre en œuvre un vaste projet de création de 25 000 hectares de vergers d’anacardes dans le bassin de la Comoé.

Agence d’Information du Burkina

KZ/LS/ATA

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here