Burkina-Budget-Adoption

Burkina : Le  gouvernement veut maintenir le taux de croissance à 6% en 2019

Ouagadougou, 20 déc. 2019, (AIB)- La ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Hadizatou Rosine Coulibaly/Sori a indiqué jeudi, que le gouvernement veut maintenir le taux de croissance de 6%  avec l’adoption du  budget de 2019 par  l’Assemblée nationale le mardi dernier.

Selon la ministre en charge de l’Economie, Hadizatou Rosine Coulibaly/Sori, le budget 2019 est «sincère».

Elle a signalé que le gouvernement à décider  de maintenir le taux de croissance d’au moins de 6% en 2019 au Burkina Faso.

«En 2016, nous  étions  à taux de croissance  à 5, 4, en 2017 à 5, 9 et en 2018 nous avons évolué à 6%», a-t-elle soutenu.

A l’entendre, la sécurité pèse  beaucoup sur les objectifs de développement car le pays devrait atteindre un taux de croissance de 7%.

De son avis, le budget  a été élaboré  dans un contexte d’insécurité et  de fronde sociale, toute chose qui n’a permis à l’Etat d’être à la hauteur des attentes des populations.

En rappel le projet de budget 2019 se chiffre en recettes à mille 954 milliards 564 millions de FCFA et en dépenses à 2 mille 213 milliards 318 milliards de FCFA, soit un déficit de près de 258 milliards de FCFA.

D’après Mme Sori, le déficit budgétaire oblige le gouvernement à réorienter ses interventions  dans les secteurs sociaux de base tels que  l’éducation, la santé, les voiries  et  les projets de barrage de Samandéni, de Bagré etc…

La responsable du MINEFID a précisé  que les décideurs politiques ont décidé d’augmenter les budgets de la Sécurité et de la Défense à 19% du budget national pour leur permettre  de faire face au terrorisme.

Elle a enfin souligné qu’avec le budget de 2019  le gouvernement compte respecter ses engagements pour le développement du pays.

Agence d’Information du Burkina

NO/ATA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here