Le ministère de la Jeunesse s’engage à assurer les frais de stage de 69 jeunes nouvellement formés aux emplois miniers

 

Kongoussi,(AIB)-Le ministre de la Jeunesse, de la Formation et de L’Insertion professionnelle Dr Smaïla Ouédraogo a indiqué le 17 décembre 2018 à Kongoussi, que son ministère s’engage à supporter les frais de stage dans toute entreprise, désirant accueillir 69 jeunes nouvellement sortis du centre privé de formation aux métiers miniers Continium mining and BTP training center de Kongoussi.

Le ministre Smaïla Ouédraogo s’exprimait en sa qualité de président de cérémonie, à l’occasion de la sortie de la première promotion du centre qui a pour nom de baptême «espoir».

Ouvert en 2018 par Amédé Sawadogo natif de la province du Bam, le centre a débuté sa formation avec 69 jeunes. Les frais de formation de 45 personnes ont été supportés par la société minière Bissa Gold.

Les filières de formation de la promotion «espoir» sont l’opérateur de dampeur, l’operateur de pelle hydraulique, l’opérateur de niveleuse et l’opérateur de pelle chargeuse.

Selon le promoteur Amédé Sawadogo, son objectif est de contribuer à former une main d’œuvre qualifiée au profit des sociétés minières du Burkina Faso.

«Depuis dix ans, notre pays connait un boom minier mais ne dispose pas assez de personnes qualifiées pour exercer dans les différentes sociétés minières. C’est pourquoi j’ai décidé d’implanter ce centre de formation à Kongoussi pour contribuer à offrir une main d’œuvre qualifiée à Bissa Gold et aux autres mines. Et pour cela, nous disposons de formateurs attitrés et d’un simulateur de conduite des engins miniers», a-t-il expliqué.

 

Le ministre en charge de la jeunesse dit être venu à Kongoussi parce que le promoteur est un jeune qui a besoin d’être soutenu.

L’opératrice de dampeur Benjamine Nyampa, une des deux femmes de la promotion qui a réussi à sa certification, s’est réjouie de la qualité de sa formation.

«Je suis très émue ce matin parce qu’après 3 mois de formation je viens d’obtenir mon attestation d’opératrice de dampeur. Maintenant je pourrai postuler à cet emploi dans toutes les mines. Et avec l’accompagnement que le ministre en charge de la Jeunesse vient d’annoncer, j’ai bon espoir que mon rêve sera réalisé. Et je profite dire un grand merci au ministre de la Jeunesse pour le soutient» a-t-elle relevé.La cérémonie a pris fin par une visite des locaux du centre.

Agence d’Information du Burkina

Asmado RABO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here