Burkina-gouvernance

Le Burkina occupe le 6e  rang en matière de bonne gouvernance en Afrique (Etude)

Ouagadougou, 13 déc. 2018 (AIB) – Le Burkina Faso a été classé 6e  sur 38 pays en Afrique en matière de bonne gouvernance, selon le quotidien public «Sidwaya» qui rapporte les résultats d’une étude de la Banque mondiale.

Selon Sidwaya, le présentateur Abdoul Ganiou Mijiyawa de l’étude de la Banque mondiale sur les politiques et institutions nationales a précisé que l’évaluation 2017 a concerné 38 nations africaines et le pays des hommes intègres occupe la 6e  place avec une note de 3.6 comme en 2016.

La même source citant M. Ganiou a indiqué que  «malgré une performance moins satisfaisante, le Burkina demeure l’un des meilleurs élèves en Afrique subsaharienne».

De l’avis du journal, le présentateur a révélé que le pays doit corriger certaines faiblesses telles que la surveillance budgétaire par le parlement, la croissance de la dette publique et les indicateurs défavorables pour les femmes en matière de participation au marché de l’emploi et au titre foncier.

Le quotidien public mentionne que ces notes servent à déterminer l’allocation des financements concessionnels octroyés par la Banque mondiale car, précise-t-il, plus le score est élevé, plus les financements sont importants.

Pour l’organe, la ministre de l’Economie et des finances du Burkina, Adizatou Rosine Coulibaly/Sory s’est  réjouie de ce résultat qui est «le fruit d’un travail acharné».

Chaque année, la Banque mondiale évalue les politiques et institutions nationales des pays éligibles à l’Association internationale de développement(IDA), afin de renforcer de la qualité des politiques et institutions publiques.

 

Agence d’information du Burkina

LS/CAK/ak

Photo: Site de Lefaso.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here