Burkina Faso-Indépendance-Commémoration

Manga, 11 décembre 2018 (AIB) – La célébration du 58ème anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso a atteint son point culminant mardi,  par le traditionnel défilé exécuté par 4500 civils, militaires et paramilitaires, dans la ville de Manga, présence du président du Faso Roch Marc Christian Kaboré.

C’est au son de la fanfare de la garde gationale que les 4500 défilants civils dans un premier temps, puis militaires et paramilitaires ensuite, ont marqué le pas sur l’aire du défilé devant la population de Manga et les plus hautes autorités du Burkina Faso au premier rang desquelles, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré.

Pendant 4 heures, sous le soleil et sous des tentes dressées, le public mangalais et les personnalités venues des autres régions du pays, mais aussi de l’étranger, ont pu découvrir et apprécier la diversité culturelle et les différentes composantes de la société burkinabè qui ont défilé.

A côté des troupes burkinabè, se trouvaient des soldats du pays invité d’honneur, la Côte d’Ivoire, qui ont rehaussé la célébration par leur présence.

Le 58ème anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso a été célébré sous le thème «Bonne gouvernance et équité sociale pour une nation forte et prospère».

Au terme du défilé, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a souhaité une bonne fête d’indépendance aux Burkinabè de l’intérieur comme de l’extérieur.

«Le 11-Décembre nous offre l’occasion de célébrer notre vivre-ensemble et notre fierté d’appartenir à un même pays», a-t-il affirmé.

Selon lui, «le Burkina Faso a connu une grande histoire qui nous rappelle que nos ancêtres se sont battus pour sa reconstitution». C’est pourquoi, a-t-il poursuivi, «il nous appartient d’œuvrer à maintenir haut le flambeau».

«Le peuple burkinabè n’a jamais plié l’échine devant aucune exigence. Et cela ne commencera  pas aujourd’hui», a martelé le chef de l’Etat burkinabè.

La célébration du 11-décembre 2018, se tient dans un contexte sécuritaire difficile pour le Burkina Faso.

Le président Kaboré a donc invité tous les Burkinabè, à saisir l’occasion de ce 11-décembre, «pour se rappeler de tous les fils et filles, militaires ou civils tombés pour la défense de la patrie».

Après Manga, le 59ème anniversaire est prévu en 2019 dans la région du Centre-Est (Tenkodogo) et le 60ème  anniversaire en 2020 dans la région des Cascades (Banfora).

Agence d’information du Burkina

WIS/ak

 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here