Burkina Faso-Indépendance-Commémoration

Burkina/ 11-décembre 2019 : Les travaux vont démarrer le plus tôt possible (ministre des Infrastructures)

Manga, 12 déc. 2018 (AIB) – Au terme de la célébration du 11 décembre 2018 à Manga, marquée par de nombreux retards dans la réalisation des infrastructures dans la ville, le ministre en charge des Infrastructures Éric Bougouma, a annoncé le démarrage des travaux pour Tenkodogo 2019, le plus tôt possible.

«Je vous annonce d’ores et déjà le lancement du processus de sélection de l’entreprise (chargé de la réalisation des infrastructures) au cours de ce mois de décembre», a déclaré mardi Éric Bougouma à Manga, au terme de la parade civile militaire et paramilitaire.

Cette décision vise, selon ses dires, «à donner suffisamment de temps aux entreprises et aux missions de contrôles pour veiller tranquillement à ce que tous les travaux puissent être achevés sans précipitation de dernière minute et sans bien sûr les imperfections et sans le goût d’inachevé que l’on peut constater  çà et là».

Le ministre faisait ainsi référence à certaines infrastructures comme le plateau omnisport, la salle polyvalente et les logements sociaux qui étaient toujours en souffrance dans la ville de Manga, dans la journée du 11 décembre 2018, faussant ainsi les délais de leurs réceptions.

Ses propos tenaient compte aussi, des dégradations de certaines infrastructures routières réalisées à l’occasion du 11 décembre 2017 à Gaoua. Et cela, due à l’avènement de fortes pluies.

Selon Éric Bougouma, son département a tiré leçon de ces expériences vécues et a donc pris certaines mesures pour une meilleure organisation des prochaines éditions du 11 décembre, notamment celle de 2019, prévue dans la région du Centre-Est (Tenkodogo).

«Je peux vous annoncer d’ores et déjà que dès le lundi (17 décembre 2018), nous allons nous réunir autour de toutes ces infrastructures. Vous voyez qu’il y a des travaux de finition qui restent à parfaire. Il y a des travaux d’éclairages qui restent également à achever. Je peux vous assurer que nous allons veiller à ce que toutes ces infrastructures soient achevées dans les meilleures conditions pour que les prochaines pluies ne nous donnent pas un spectacle désolant à voir», a-t-il affirmé.

Le flambeau du 11-décembre a été remis mardi soir par le ministre en charge de l’Administration Territoriale Siméon Sawadogo, aux autorités de la région du Centre-Est.

Celles-ci ont la lourde tâche de l’organisation de la prochaine édition de la fête de l’indépendance prévue le 11 décembre 2019, dans leur région.

Agence d’information du Burkina

WIS/ak 

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here