Fête de l’indépendance dans le Centre: Pour une appropriation du nouveau référentiel de développement

Ouagadougou, 11 déc. 2018 (AIB) – En marge de la célébration de la fête de l’indépendance, le gouverneur de la Région du Centre, Sibiri de Issa Ouédraogo a invité mardi, les collectivités territoriales à s’approprier le Plan national de développement économique et social (PNDES) pour bâtir un Burkina Faso de démocratie, de progrès économique et social, de liberté et de justice.

«Le cinquante-huitième anniversaire de la souveraineté nationale, placé sous le thème +Bonne gouvernance et équité sociale pour une nation forte et prospère+ se tient dans un esprit de renouveau national et de l’union de toutes les forces vives de la nation pour bâtir un Burkina Faso de démocratie, de progrès économique et social, de liberté et de justice», a affirmé le gouverneur du Centre, Sibiri de Issa Ouédraogo.

Pour le premier responsable de la région, les collectivités territoriales doivent s’approprier le PNDES comme un socle de développement durable pour le Burkina Faso.

M. Ouédraogo s’exprimait mardi dans la commune rurale de Tanghin Dassouri, une localité située à 25 km à l’Ouest de Ouagadougou, ayant abrité les festivités au niveau régional.

Il a laissé entendre que ces festivités se sont déroulées dans un contexte socio-politique et sécuritaire délétère caractérisé par les velléités politiques, les actes d’incivisme et d’insécurité.

Celui-ci a également déploré la crise économique et la flambée du prix du baril de pétrole à l’international.

Le gouverneur du Centre a aussi invité l’ensemble des acteurs de la région à cultiver la paix et le civisme pour une cohésion sociale au pays des hommes intègres.

Le maire de la ville de Ouagadougou, Armand Pierre Roland Béouindé s’est dit honoré du choix de sa commune pour abriter, au niveau régional, le 59e anniversaire de l’indépendance du Burkina Faso.

A ce propos, il a invité toutes les forces vives à se mettre au travail pour la réussite de cet événement.

C’est en 1960 que le Burkina Faso a accédé à sa souveraineté nationale avec à sa tête Maurice Yaméogo comme père de l’indépendance nationale

Agence d’information du Burkina

MS/CAK/LS/KZ/ak

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here