Burkina Faso-Indépendance-Festivités

Manga, 10 décembre 2018 (AIB) – La finale de la 6ème édition du jeu concours «Je slame pour ma patrie» a été remporté dimanche à Manga par Abdoul Rahim Tapsoba de la région du Centre face à quatre autres finalistes.

L’heureux vainqueur est étudiant en 2e année de communication et journalisme à l’Université Ouaga 1 Pr Joseph Ki Zerbo. Il a obtenu une moyenne de 15,83 /20.

Il a déclaré que sa victoire est la récompense d’un travail intense mais surtout d’une persévérance. «Cela fait la troisième fois et cette fois-ci, c’est la bonne», s’est-il réjoui. Il est  reparti avec un trophée et la somme d’un million de FCFA.

Le deuxième a empoché la somme de 300 000 FCFA, le troisième 200 000 FCFA. Quant au 4e et au 5e,  ils sont repartis chacun avec la somme de 100 000 FCFA.

Les critères de notation de la compétition étaient, selon la présidente du jury, Josée Laurence Zoungrana, l’originalité, la cohérence, la poéticité du texte et la présence scénique du candidat.

Les cinq candidats parvenus à la finale sont issus des régions du Centre (2), des Hauts-Bassins (1), du Centre-Ouest (1) et du Centre-Sud (1).

Ils ont presté  sur le thème du 11 décembre 2018 «Bonne gouvernance et équité sociale pour une nation forte et prospère» à travers deux passages chacun.

Selon le premier responsable de Ombre Blanche Label (OBL), structure organisatrice, Apollinaire Ouédraogo alias Ombre Blanche, la compétition s’est bien déroulée, même si malheureusement, a-t-il constaté, il n y a pas eu assez des partenaires.

Il a affirmé que le lauréat, bénéficiera d’une production offerte par l’OBL et une autre par Boncana Maïga et il représentera le Burkina Faso au concours mondial de slam à Londres en 2020.

Agence d’Information du Burkina Faso

WIS/ak

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here