epa07181831 German Chancellor Angela Merkel speaks during a symposium on 'Parliamentarism between Globalization and National Sovereignty' at the Academy of the Konrad Adenauer Foundation in Berlin, Germany, 21 November 2018. Merkel and former President of the German Bundestag Norbert Lammert (not pictured) attend to discuss on the international tension of globalization, extremism and populism among others. EPA-EFE/HAYOUNG JEON

Burkina-Maroc-Allemagne-Monde-ONU-Migrations-Pacte

«L’heure est venue pour que nous-nous penchions sur les migrants» (Angela Merkel)

Marrakech, 10 déc. 2018 (AIB) – La Chancelière allemande Angela Merkel a déclaré lundi à Marrakech (Maroc) qu’il est temps de se pencher sur la problématique liée aux migrants, à la faveur de la Conférence intergouvernementale chargée d’adopter le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières.

«Le droit de l’homme s’applique à tous. L’heure est venue pour que nous-nous penchions sur les migrants», a déclaré dans la ville Ocre, la Chancelière allemande Angela Merkel, ajoutant que «nous avons besoin davantage de mains d’œuvre en Allemagne».

Tout en relevant qu’elle «représente un pays (Allemagne : ndlr) qui a infligé une souffrance à l’humanité», de par le passé, madame Merkel a, par ailleurs, souligné que l’Organisation internationale pour les migrations «fait face à un redoutable défi».

«Mais, poursuit-elle, la coopération multilatérale permettra d’aller de l’avant et il vaut la peine de se battre car nous allons nous donner la peine de nous battre pour l’application de ce Pacte pour le bonheur de l’humanité».

Le Pacte a été adopté ce lundi dans la ville Ocre, «terre de toutes les civilisations» en présence de 183 pays membres.

Agence d’information du Burkina

AS/ak  

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here