SAMSUNG CAMERA PICTURES

Burkina Faso-Agriculture-Produits

Burkina: Des acteurs du Sud-ouest formés dans le domaine des produits forestiers non ligneux

Gaoua, le 8 déc. 2018 (AIB) – La Chambre régionale d’agriculture (CRA) du Sud-ouest   a organisé, du 6 au 8 décembre 2018 à  Gaoua, une formation  à l’endroit  des acteurs intervenant dans le domaine des Produits forestiers non ligneux  (PFNL).

La formation de trois jours a  porté   sur  les règles  de fonctionnement   et le suivi du développement des organisations paysannes.

Entre dans  le cadre de la mise en œuvre du programme valorisation des produits forestiers non ligneux  dans la région du Sud-ouest, elle a réuni les organisations paysannes et les producteurs individuels  des filières baobab, karité, moringa et néré.

Ainsi, les participants se sont appropriés des textes régissant la vie des associations, coopératives, fédérations, et unions, ont pris connaissance des rôles et  responsabilités des membres des différentes organisations paysannes.

Ils ont été formés sur comment faire l’auto évaluation des actions des organisations,  afin de connaitre le  niveau de performance.

Pour le secrétaire général par intérim de la CRA du Sud-ouest, Faustin Lassogbèhilone Kambiré, cette formation répond à un besoin fondamental.

«Il a été  constaté que  les organisations dans le domaine des produits forestiers non ligneux ne sont pas bien structurées en filière», a-t-il  argumenté.

La session de formation qui  s’est tenue avec la bénédiction  de  l’ONG TREE AID et a permis  aux  acteurs d’être  outillés  pour jouer  pleinement leurs rôles.  

A la fin des travaux, l’un des formateurs, agent à la direction générale du foncier, de la formation et de l’organisation du monde rurale, Emile Bado,   a déclaré  être  satisfait au regard des échanges.

«Nous avons constaté   un intérêt de la part  des acteurs au sujet des modules présentés», a-t-il affirmé, ajoutant  qu’au cours des échanges,  des acteurs se sont rendus  comptent que  certains actes posés au sein des associations  ne sont pas  conformes à la légalité.

De l’avis de M. Bado, les éclairages apportés  ont permis  aux  participants de savoir  les types d’organisation qui correspondent au mieux à leurs activités menées.

Quant aux participants, ils reconnaissent la portée de cette formation dans le renforcement  de leurs capacités organisationnelles. A ce sujet, Ollo Da de Nako, a laissé entendre qu’il a bénéficié de la description de l’organisation et la gestion administrative et financière d’une association, coopérative et  union.

Selon lui,  cette présentation a mis  en exergue les similarités et les différences entre les types d’organisation.  «Avec ces connaissances acquises, nous allons  sensibiliser   dans les milieux associatifs  de notre localité», a-t-il indiqué.

Quant à la présidente du groupement  Nombiel de Périgban, Annick Ini Sib, elle a  salué les organisateurs de la présente formation. «Nous intervenons dans la filière beurre de karité. Ce rendez-vous nous a donné des orientations pour tenir bien notre rôle  et défendre nos intérêts», a-t-elle souligné.

Agence d’information du Burkina

ey/ak

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here