Burkina,Nobel,Alternatif 2018

Le roi « du Zaï » accueillie en triomphe  dans sa ville natale

Ouahigouya, 6 déc. 2018 (AIB) -Les Corps constitués de la région du nord, populations de Ouahigouya    et des  villages environnants sont sortis massivement mardi 4 décembre 2018  pour accueillir et rendre un hommage  mémorable au lauréat du Prix Nobel Alternatif 2018, Yacouba Sawadogo, a constaté un journaliste de l’AIB sur place.

Le lauréat du Prix Nobel Alternatif 2018, Yacouba Sawadogo a été accueillie en triomphe par les Corps constitués de la région du nord, les populations de la ville de Ouahigouya et des villages environnants, sortis nombreux.

Dès  son arrivée aux portes la cité de Naaba Kango 2018, « l’enfant  prodige » a été  escorté par des  motos et des véhicules en klaxon, jusqu’au portique tout le monde l’attendait pour le féliciter pour sa distinction.

Le cortège a sillonné certaines artères de la ville, avant de se rendre au Gouvernorat du nord où le gouverneur, Hassane Sawadogo, a traduit sa gratitude au septuagénaire pour sa distinction.

« Cette distinction honore le Burkina Faso et particulièrement la Région du Nord » a-t-il confié. Il a aussi  souhaité  que  la population de la Région du Nord s’inspire du courage et de l’amour au travail du lauréat.

« Une rencontre de concertation se tiendra dans les prochains pour voir quelle disposition prendre pour préserver l’immense forêt que Yacouba Sawadogo a érigée par la force des mains » a indiqué le premier responsable de la région du Nord.

Le cortège du Zaï Naaba a pris la direction de Gourga, dans  son village natal, sis au secteur 15 de Ouahigouya où tout était prêt, pour célébrer  le retour au le village du « fou » de la forêt.

Emu  de l’accueil qui lui  a été  réservé, le lauréat du Prix Nobel Alternatif 2018 a remercié les  autorités et les populations en ses termes : « mon souhait est de transmettre mon savoir aux générations futures. D’où mon  appel aux autorités de m’aider à la protection de ce  patrimoine afin de le mettre au service de la population. Je souhaiterais   la baptiser ‘’Bangr-raaga’’» qui veut dire en français le marché de l’intelligence.

Selon le Cheik El hadj Amadé Sawadogo de Gourga, Yacouba Sawadogo  faisait le commerce au grand marché de Ouahigouya et n’était pas des moindre, car il pouvait brasser des millions dans son activité commerciale.

« Mais piqué par l’amour de la nature, il  a décidé de combattre  l’avancée  du désert. En son temps, nous l’avions qualifié de fou.  Il a été incompris au début de son engagement » a-t-il confessé.

En rappel l’homme de Gourga est le 3ème récipiendaire du prix Nobel alternatif au Burkina Faso, après Bernard Lédéa Ouédraogo en 1990 et le Pr Joseph Ki-Zerbo en 1997.

Yacouba Sawadogo est par ailleurs, le deuxième fils de la Région du Nord à recevoir cette distinction honorifique. Le 11 décembre 2018, il sera fait Officier de l’ordre national, a annoncé le président du Faso, le lundi 4 décembre, lorsqu’il l’a reçu pour le féliciter.
IZ/AS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here