Chine/Médias : Le Quotidien de Xiamen affronte la transition numérique avec sérénité

Xiamen (Chine), 05 déc. 2018 (AIB)-L’avènement des réseaux sociaux et des applications mobiles ont régressé l’influence des médias traditionnels. Pas pour le Quotidien de Xiamen qui grâce à son centre de nouveaux médias, a réussit pour le moment, à accroître son audience, se payant même le luxe d’augmenter son tirage.

 

Le Quotidien de Xiamen publie chaque jour trois journaux : le Matin, le Quotidien et le Soir, soient 160 mille exemplaires au total, en hausse par rapport aux années précédentes où il tirait 100 mille exemplaires.

Ce progrès dans un contexte économique difficile pour la presse traditionnelle, est dû à l’ouverture il y a quatre ans d’un centre de nouveaux médias, a ajouté Jiadi Zhu.

Le Directeur général adjoint du Quotidien de Xiamen s’entretenait mardi, au siège de son journal, avec une trentaine de journalistes burkinabè, en stage de trois semaines en Chine.

Selon Jiadi Zhu, la présence de plus en plus marquée du journal, à travers des brèves, sur les panneaux publics et sur les smartphones, a augmenté le nombre d’abonnements et de tirage.

Il a indiqué que lors des grands événements comme les forums internationaux et le triste passage annuel du typhon, l’audience sur les plateformes numériques peut atteindre 40 millions de personnes, alors que Xiamen compte près de 4 millions d’habitants.

Pour le responsable adjoint du centre de nouveaux médias Wei Ning, ce succès s’explique aussi par le renouvellement continu des plateformes numériques.

Entre 2014 et 2015, le Quotidien de Xiamen a mis en place deux générations de diffuseurs sur les médias sociaux, a-t-il poursuivi.

Il a dit aussi qu’une troisième génération de diffuseurs sera développée dans le futur siège du journal, où deux étages seront consacrés aux médias sociaux.

D’après Jiadi Zhu, le journal papier peut disparaître un jour, d’où la nécessité de réussir la transition numérique par l’amélioration des contenus et la formation continue des journalistes.

Rappelons que le Quotidien de Xiamen possède aussi deux hebdomadaires, une radio et un studio audiovisuelle.

Les productions radio et vidéo servent uniquement à alimenter les flux des médias sociaux.

Notons enfin que selon un classement récent, le Quotidien de Xiamen occupe la première place des quotidiens de la province de Fujian(Sud-est de la Chine).

Il occupe selon la même enquête, la deuxième position parmi les journaux du Parti communiste chinois et est le 40e quotidien de toute la vaste Chine.

Depuis 1970, le journal créé le 23 octobre 1949 vit uniquement de la publicité et des ventes, après la suspension de la subvention étatique, assure Jiadi Zhu.

Agence d’information du Burkina

Tilado Apollinaire ABGA (Xiamen, Chine)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here