Ganzourgou

Association Groupe baobab 89

Deux salles de classe offertes à l’école primaire de Zoungou

Zorgho, (AIB) – L’association « Groupe Baobab 89 » a réalisé deux salles de classe à l’école centre « A » de Zoungou, commune situé à 25 km de Zorgho, chef-lieu de la province du Ganzourgou. L’inauguration a eu lieu vendredi dernier sous la présidence de Robert Zoungrana, haut-commissaire de la province.

Le problème de classe ne se pose plus à l’école centre « A » de Zoungou. En effet, grâce à l’action de l’association française Groupe baobab 89, l’école a bénéficié de deux salles de classes supplémentaires, équipées en tables-bancs et éclairée avec des panneaux photovoltaïques. Ce qui porte à huit le nombre de salle de classe de cette école.

Profitant de leur séjour à Zoungou, la délégation de l’association a remis officiellement les infrastructures aux autorités. Ce fut en présence du haut-commissaire de la province, du représentant de la directrice provinciale en charge de l’éducation, des autorités politiques, coutumières et religieuses locales.

A l’occasion plusieurs personnes ont pris la parole pour magnifier l’acte de l’association. Dans son mot de bienvenue, Son Excellence le Naba Tanga de Zoungou s’est réjoui de la réalisation de l’infrastructure et a souhaité que les relations de partenariat durent longtemps.

Le Chef de la Circonscription d’éducation de base de Zoungou, M. Illiassa Bélem a témoigné sa gratitude à l’association et a pris l’engagement au nom de tout le personnel éducatif, de bien entretenir les infrastructures qui selon lui, contribue à l’amélioration des conditions d’apprentissage des enfants. Pour lui, ces salles équipées et éclairées serviront non seulement aux élèves de jour comme de nuit, mais aussi au chef de circonscription pour tenir les rencontres avec les enseignants et les partenaires de l’éducation. Il a fini en sollicitant encore l’appui de l’association pour relever d’autres défis tels, la clôture de l’établissement, la réalisation d’un centre de lecture dans la commune, la réalisation d’un d’un forage, la construction d’un collège dans la commune.

Ousmane Yaméogo, maire de la commune de Zoungou a, au nom du conseil municipal remercié l’association. Il a salué les efforts que cette dernière a consentis pour financer la construction et l’équipement des deux salles de classes. Il a salué M. Edgard Valmédé, répondant de l’association au Burkina qui a su nourrir le partenariat pour aboutir à ces réalisations. Il a invité les élèves et le personnel éducatif à prendre soin du joyau afin qu’il puisse les servir et servir les générations futures.

A en croire, Angélique Marchand, vice-présidente de l’association  Groupe Baobab 89, depuis sa création en 2008, elle s’est fixé comme objectif d’aider les villages du Burkina en mettant en œuvre des projets initié de concert avec les populations bénéficiaires. Elle a remercié le maire de Zoungou et ses concitoyens pour l’accueil chaleureux dont la délégation de l’association a bénéficié. Elle a également remercié les bénévoles, les adhérents de l’association et les partenaires français, dont les contributions ont permis de réaliser ces infrastructures. Répondant aux doléances du chef de la circonscription, elle a indiqué que leur séjour sera mis à profit pour planifier d’autres projets de développement à Zoungou.

Le haut-commissaire a au nom de Mme le gouverneur du Plateau central, félicité l’association groupe baobab 89. Il a dit sa fierté de voir ces infrastructures et a souhaité qu’il dure aussi longtemps que le premier bâtiment de l’école qui date de 1960. Avant la coupure symbolique du ruban, l’association a remis un lot de fournitures scolaires à l’école et des maillots aux jeunes de Zoungou.

Moïse SAMANDOULGOU

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here