Pékin, 30 nov.2018 (AIB)-La télévision internationale chinoise CGTN, a été lancée en 2016, afin de montrer au monde francophone, «la Chine réelle» et les images d’un pays qui se développe, a affirmé vendredi son directeur adjoint Yu Yiang.

Le slogan «See difference» de la China global television network (CGTN), illustre une volonté, de montrer «la Chine réelle» et de contrebalancer les préjugés souvent véhiculés par certains médias sur l’Empire du milieu.

Il vise également à présenter les images d’un pays qui se développe, poursuit le directeur adjoint de la chaine internationale chinoise de langue française, Yu Yiang.

Yiang s’adressait vendredi à une trentaine de journalistes burkinabè, en stage à à l’Institut de recherches et de formations de l’Administration d’Etat de la radio et de la télévision.

Pour atteindre cet objectif, la CGTN a aussi noué des partenariats d’échanges de programmes et de partage d’expérience avec plusieurs médias dont TV5, Tunisiantv, France 24, Polynésie Première, a ajouté Yu Yiang.

Il a précisé que la chaine dispose également de collaborateurs dans bon nombre de pays, avec deux bureaux internationaux à Washington (Etats-Unis) et à Nairobi (Kenya).

La CGTN, lancée le 31 décembre 2016 est un maillon de la télévision publique CCTV (60ans) qui dispose de 40 chaines à travers la vaste Chine, en fonction des langues, des régions et des thèmes.

Outre la CGTN, il existe aussi des chaines internationales chinoises en anglais, espagnol, arabe et russe.

A l’ère du numérique, ces médias ont aussi investi les médias sociaux pour mieux faire entendre la voix de la Chine populaire dans le monde.

Agence d’information du Burkina

Tilado Apollinaire ABGA (Pékin).

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here