Ouagadougou, 28 nov 2018 (AIB) – Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Newton Ahmed Barry, a annoncé mercredi au cours d’une conférence de presse à Ouagadougou, le déploiement de commissaires à partir du 1erdécembre pour rencontrer les Burkinabè de l’étranger par rapport à l’organisation des élections de 2020, a constaté une journaliste de l’AIB.

«A partir du 1er décembre, pendant deux semaines, les commissaires vont se déployer sur quatorze axes sur l’ensemble de nos trente-six ambassades et douze consulats généraux pour donner l’information contenue dans le code électoral par rapport à l’organisation du vote des Burkinabè de l’étranger», a déclaré le président de la CENI, Newton Ahmed Barry devant les journalistes.

M. Barry a sollicité l’appui des partis politiques et les organisations de la société civile pour réaliser cette activité.

Selon lui, c’est le début du déploiement de processus qui va conduire aux élections de 2020 et pour préparer efficacement la participation des Burkinabè de l’extérieur à ces élections.

Le président Barry explique que pour que les Burkinabè de l’étranger puissent participer pleinement à ces élections, il y a un certain nombre de préalables importants que la CENI et eux remplissent chacun à son niveau.

Pour le président de la CENI, ce sont des informations qui vont organiser leur participation au vote de 2020. Comment ils vont faire pour s’inscrire sur le fichier électoral, comment est-ce que les circonscriptions vont être constituées et quels sont les documents dont ils auront besoin pour participer aux élections.

«En ce qui concerne ces informations, c’est le processus qui va aboutir à la constitution pour la première fois du fichier électoral des Burkinabè de l’étranger», a indiqué M. Barry

Il poursuit que « à l’étranger, pour qu’une juridiction diplomatique puisse être éligible et participer aux élections de 2020, il faut qu’il y ait un quantum de 500 immatriculé. On va donner l’information et ensuite évaluer à partir de juillet 2019, pour arrêter le nombre d’ambassades et de consulats généraux qui vont être éligible à participer aux élections de 2020».
FK-AS/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here